Adaptation au changement climatique

Campagne de protection des batraciens : 23 sites pourvus de dispositifs

Campagne de protection des batraciens : 23 sites pourvus de dispositifs

Avec la douceur printanière et la pluie, les batraciens gagnent leurs quartiers de reproduction. Le Conseil Général précurseur en matière de biodiversité relance sa traditionnelle campagne de protection des amphibiens. Des dispositifs temporaires – filets, crapauducs… – ont été installés sur 23 sites afin de permettre à l’espèce de passer sur les routes départementales et de pouvoir se reproduire.

En 2013, ce sont près de 45 387 animaux (contre 35 800 en 2012) qui ont été transportés et des dizaines de milliers d’autres sauvés. « La population de batraciens a subi une forte hausse en raison des conditions météorologiques favorables, notamment un printemps qui ne finissait pas » souligne Rémy Hava, Chargé des problèmes d’Environnement à la Direction de la Brigade Verte de Soultz.

Les dispositifs – les Crapauducs, les filets… – sont le fruit d’un travail en réseau avec le Service Environnement, la Brigade Verte et les Unités Routières qui travaillent d’arrache-pied avec la mise en place de près de 19 km de filets !

Sur l’ensemble des sites, des arrêtés temporaires de limitation de vitesse sont pris. Une mesure d’autant plus importante quand ont sait que les voitures peuvent détruire 80 % des crapauds. Les automobilistes sont donc invités à ralentir à l’approche des sites de protection et des zones d’intervention des bénévoles et des agents de la Brigade Verte du Département.

Le changement climatique, le développement d’énergies renouvelables, et l’économie circulaire de transformation énergétique. Le Département entend partager sa vision durable de l’avenir des territoires et encourage les changements d’habitudes indispensables de ses concitoyens.